samedi 15 novembre 2008

La colère monte après l'émission de Picouly.

Hier soir, l'émission de Daniel Picouly m'a profondément agacée.Plus le temps passe, plus cette émission se réduit à relayer des auteurs déjà bien en place dans le réseau de publication actuel : Marek Halter, si gentil, si consensuel affirmant qu'il faut "savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va", l'éditrice de Soeur Emmanuelle chargée de promouvoir sa biographie (où est la littérature ici ?), Jean-Marc Roberts dont le livre n'a pas l'air inintéressant mais qui déjà éditeur se voit de surcroît publié chez Flammarion...Où est l'audace, où est passé l'enjeu de la littérature contemporaine ?
Mais le pire arrive enfin avec l'interview de Bernard Werber, le premier de la classe avec un gentil discours sur l'écologie qui selon lui n'est "que de bon sens". Oh la la, c'est que bientôt on va avoir peur ! La pensée à force d'être si subversive va nous projeter face à la gueule du monstre ! S'en remettra-t-on ?
Personnellement, je ne m'en remets pas. Surtout quand Daniel Picouly finit par dire "c'est drôle que les écrivains n'aient pas eu la prescience de la crise et qu'ils ne l'aient pas exploité comme un bon sujet de roman". La phrase me fait exploser : ne suis-je pas écrivain ? Mon roman Civilisation perdue ne traite-t-il pas de ce sujet ?
Voici ma réponse : Monsieur Picouly, si vous n'invitez que des Werber et des gentils petits écrivains très convenus qui n'ont de mérite que le nombre de livres vendus, faudra-t-il encore vous étonner de voir la littérature frôler le degré zéro de la pensée et de l'intuition ?
Tristesse ! Tristesse...Le manque de curiosité, le manque d'audace, l'absence d'ouverture, d'innovation font de ce pays le pays le plus endormi du monde occidental. Les chercheurs fatigués décampent dans les pays anglo-saxons, les minorités "ethniques" se sentent mieux en Angleterre ou en Espagne, les artistes-peintres ne sont pas reconnus dans leur propre pays et j'en passe. On dégoute même les plus persévérants.
Alors Monsieur Picouly, si un jour vous avez la curiosité de passer par là, je vous expliquerai que tout n'est pas foutu, à condition que vous vouliez l'entendre. Et peut-être, qui sait, même la télé un jour ne se contentera pas de faire son petit show marketing. Mais oserez-vous ?

5 commentaires:

Dahlia a dit…

Reine, des fois quand je te lis j'ai l'impression que tu découvres l'eau chaude... A l'ouest, rien de nouveau, c'est quand même très rare que les émissions littéraires se cassent le cul pour leurs invités. C'est d'ailleurs d'une ironie tragique mordante de voir que d'une semaine à l'autre La grande librairie, Au Field de la nuit et Café littéraire se refilent les mêmes invités... Résultat on les entend trois dire la même chose haha.

Quant au fait que Picouly passe ici... Mais pourquoi pas le contacter directement, qu'as-tu à perdre? Qui te dit que ça sera un coup d'épée dans l'eau? Au fait puisque ton roman Civilisation pedue est de l'anticipation, pourquoi ne pas contacter les responsables du site Le Cafard Cosmique? C'est le plus gros webzine français sur la littérature SF et anticipation, très actif et très sérieux... Voire d'autres forums du genre...

La contempo-reine a dit…

Dahlia,
Je n'aime pas que vous disiez que je semble découvrir "l'eau chaude". On ne peut pas se contenter de subir passivement un état de fait en ne le déplorant jamais. Je ne suis pas blasée au point de me dire "ce que l'on montre de la culture n'est pas très flamboyant ; c'est dommage mais c'est comme ça". Candide ?Sans doute ; mais après tout, la multiplication des blogs dans ce pays (les Français sont de gros créateurs de blogs à ce qu'il paraît)révèle un besoin véritable de générer de nouvelles approches plus audacieuses et moins cantonnées à un circuit trop balisé.Et ce, dans tous les domaines ; le problème de ces circuits fermés existe à tous les niveaux : en politique (l'énarquisme), en culture (les réseaux),dans les media...Il y a un manque d'ouverture assez généralisé qui finit par plomber.
Mais votre message est aussi très roboratif ; et comme je suis plutôt du genre à ne pas passer devant la vie la tête baissée, je vais saisir les conseils au vol : 1)je vais tenter de contacter Picouly (s'il y a un retour, je vous le dirai)
2)je vais aller voir ce Cafard cosmique (en tout cas, ce nom de site ne manque pas de piquant).
Merci pour ces conseils car ils sont bienveillants, dans le fond.
Et comme vous semblez en savoir davantage sur ces fonctionnements que moi,n'hésitez pas à donner vos tuyaux...

Anonyme a dit…

Dans ce vieux pays, prochainement musée avec d'autres de la vieille conscience du monde, il faut être comme vous, en avoir pour les autres et ne pas hésiter à enfoncer tout ce qui peut l'être. Toutes les personnes qui créent ne vont qu'à même pas partir de France. Ce serait bien mérité pour notre cher pays ; mais français ! on ne doit pas se satisfaire de la médiocrité et d'états de fait. Chaque fois que je regarde une émission de TV (excepté Arte), je me pose toujours la question suivante : "N'y a t-il que 50 personnes intéressantes en France ?" Pour certains, oui quand on sait qu'en dehors du périphérique parisien c'est le désert ou la jungle. ah !
On ne bouge jamais la masse et ceux qui sont au sommet n'aiment pas être détrônés. Travaillez, devenez forte et incontournable.

guanjun a dit…

浙江风驰机械有限公司是一家专业的钢圈生产企业。 先后成功开发了沙滩车钢圈、高尔夫球车钢圈、拖车钢圈、电动车钢圈、冷却器等,是国内该种类钢圈产品最齐全的生产厂家。

Anonyme a dit…

Un peu tard pour réagir, mais je tombe sur cette page par le plus grand des hasards.
Juste une suggestion : si on éteignait la télé ? Est-ce que ça n'est pas aujourd'hui la meilleure forme de protestation, la plus efficace ?
Il serait joli Picouly avec son plateau... de fruits mer avariés, si personne ne le regardait.
Quand j'ai déménagé, j'ai eu un problème de prise télé, je ne l'ai jamais rebranchée... ça n'est pas que je m'énerve plus, mais les occasions sont quand même moins nombreuses.
France Culture 93.5 à Paris